Entretien Dr. Jose Manuel Sanchez

Entretien Dr. Jose Manuel Sanchez

 

Qu’est-ce qui vous a amené à créer et à développer la technique EPI ?

La technique EPI® est née de la nécessité d’améliorer les traitements de kinésithérapie existants pour les tendinopathies. En effet, les résultats étaient assez précaires. Au cours des années 90, je me suis consacré à l’étude des tendinopathies dans tous leurs domaines (anatomie, morphologie, physiopathologie, histologie) afin de créer un traitement plus efficace dans la résolution de ce type de pathologie. C’est alors qu’en 2000, j’ai réalisé les premières études avec la technique EPI®, avec d’excellents résultats dans le traitement des tendinopathies patellaires

Je les ai ensuite publiés dans la revue KSSTA. À partir de ce moment, j’ai consacré mon temps à améliorer les résultats de la technique EPI® en développant et en concevant un dispositif (EPI®-Alpha) qui me permettrait d’obtenir dans un seul appareil tous les effets biophysiologiques que je recherchais pour optimiser les résultats du traitement. Pas seulement des tendinopathies, mais aussi des lésions musculaires et ligamenteuses.

 

Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste la technique EPI et pour quelles pathologies est-elle indiquée?

L’Électrolyse Percutanée Intratissulaire ou mieux connue sous le nom de technique EPI® a été créée par moi même (Docteur Jose Manuel Sanchez, kinésithérapeute) et elle consiste à l’application d’un courant continu (CC) fourni à travers le dispositif EPI®-Alpha et appliqué à l’aide d’une aiguille d’acupuncture dans le tendon tendinophatique de manière guidée par échographie.

Cette technique produira une diminution des cytokines pro-inflammatoires et conséquenment une diminution de la douleur, mais aussi une augmentation des cytokines pro-régénératives activant les mécanismes de régénération du tendon.

De nombreuses études de notre groupe de recherche et de groupes indépendants démontrent la grande efficacité de la technique EPI® dans le traitement des tendinopathies et des lésions musculaires. Au cours de l’année dernière, nous avons apporté des modifications très importantes à la technique EPI®.

Notamment l’intégration de la neurostimulation offrant un effet plus analgésique pendant et après le traitement.

La technique EPI® est indiquée dans les pathologies des tissus mous, principalement les tendinopathies, les lésions musculaires et les lésions ligamentaires.

 

Quels sont les avantages de la technique EPI par rapport aux autres traitements des tendinopathies (kinésithérapie conventionelle, infiltrations, etc.)?

La technique EPI® nous permet de traiter la région spécifique du tendon ou du muscle affecté par voie percutanée mini-invasive, sous guidage échographique.

On stimule ainsi les mécanismes de régénération du tissu affecté, en réduisant l’inflammation persistante des tendinopathies, et même temps elle nous permet de réduire la douleur en appliquant simultanément la neurostimulation percutanée.

En resumé elle nous permet de rétablir l’homéostasie et les mécanismes immunobiologiques pour obtenir une meilleure réparation / régénération du tissu lésé, réduisant ainsi les cicatrices fibrotiques comme dans le cas de lésions musculaires.

Par rapport aux autres techniques de kinésithérapie, la technique EPI® a prouvé être plus efficace dans le traitement des tendinopathies en réduisant le temps de reprise sportive.

 

Quelles sont les conditions nécessaires pour que cette technique soit appliquée par un kinésithérapeute de manière efficace et sûre?

Pour appliquer la technique EPI® écho-guidée, une formation solide et riche en connaissance est nécessaire pour acquérir les compétences de base permettant de traiter tous les types de tendinopathies et de lésions musculaires.

Au cours de cette formation, le kinésithérapeute doit être en mesure de connaître les bases de la technique EPI® et son application correcte.

À cette fin, il est familiarisé avec la méthodologie, la physiopathologie des tissus mous, les caractéristiques cliniques et échographiques des différents tissus ainsi que les doses appliquées à chaque type de blessure.

Il est nécessaire d’avoir une connaissance approfondie de l’anatomie et une maîtrise du processus de raisonnement clinique. Pour diminuer tout risque lié a la technique EPI®, toutes les approches sont réalisées sous guide échographique, ce qui permet de visualiser à tout moment l’aiguille et les structures à traiter.

NOS PARTENAIRES