Efficacité du dry needling chez les patients atteints de troubles temporo-mandibulaires myofasiaux lies au muscle masseter

Efficacité du dry needling chez les patients atteints de troubles temporo-mandibulaires myofasiaux lies au muscle masseter

 

INTRODUCTION

Selon l’American Academy of Orofacial Pain, les Troubles Temporo-Mandibulaires (TMD) sont un groupe de troubles musculo-squelettiques impliquant les muscles masticateurs, l’articulation temporo-mandibulaire et les structures associées et présentant des symptômes tels que douleur, craquements et restriction de l’ouverture buccale.

L’étiologie des TMD est multifactorielle et peut être associé à des facteurs biologiques, environnementaux, sociaux, émotionnels et cognitifs.

Selon les critères de diagnostic basés sur la recherche, les TMD sont classés en trois groupes :

  Le groupe I comprend le Trouble Temporo-Mandibulaire Myofascial (MTMD);

  Le groupe II implique le déplacement du disque;

  et le groupe III comprend d’autres TMD, telles que l’arthralgie, l’arthrose et l’arthrite.

Le MTMD est lié aux muscles masticateur, par exemple le masséter, temporal, ptérygoïdien latéral et ptérygoïdien médial.

Le masséter et le temporal sont les muscles les plus souvent associés au MTMD.

Plus spécifiquement les Trigger Points du masséter provoquent une douleur référée à la mâchoire, à l’oreille et aux dents.

Une méta-analyse sur l’épidémiologie des TMD chez 3463 sujets a révélé que près de la moitié des patients (45,3%) présentent des douleurs associées au MTMD.

La prise en charge des patients atteints de TMD doit avoir pour objectif de réduire ou d’éliminer la douleur, de rétablir la fonction de la mâchoire, de réduire le besoin de soins et rétablir une bonne hygiène de vie.

OBJECTIF
  • Évaluer l’efficacité du Dry Needling Profond (DDN) et Superficiel (SDN) pour le traitement du MTMD liée au muscle masséter.

 

METHODES

Participants

40 patients hommes et femmes âgés de 18 à 65 ans ont été inclus dans cette étude.

Cette étude incluait des patients du groupe I avec le MTMD lié au muscle masséter.

Les sujets ont été exclus s’ils présentaient une ou plusieurs des conditions suivantes :

  TMD du groupe II; Groupe III ou autres TMD;

  MTMD du groupe I d’une durée inférieure à 3 mois;

  ouverture buccale inférieure à 20 mm; grossesse;

  et des troubles du système nerveux central.

 

Protocole

La présence de MTMD dans le masséter a été confirmée par une zone de tension musculaire palpable ou bien un nodule hypersensible dans le masséter selon les critères diagnostiques suggérés par Travell et Simons.

Les 40 patients ont été attribués de manière aléatoire au groupe SDN (n = 20) et au groupe DDN (n = 20).

Les 2 groupes ont reçu un traitement par semaine de Dry Needling durant 3 semaines.

Une aiguille de 25 x 0,25mm a été introduite de 10mm dans le muscle dans le groupe DDN (Fig. 3) et de 5mm dans le groupe SDN (Fig. 2).

La durée totale des traitements a été de 20 minutes.




Évaluation

Un bilan a été réalisé avant le traitement, à la troisième et à la sixième semaine après le traitement.

  • Evaluation par échelle visuelle analogique (EVA).
  • Evaluation du seuil de douleur à la pression (PPT) à l’aide d’un algomètre (Fig. 1).
  • Evaluation de l’ouverture buccale.

 

 

RESULTATS
  • L’évaluation du PPT dans les deux groupes aux troisième et sixième semaines étaient statistiquement meilleures que les valeurs initiales dans les deux groupes.
  • Il n’y a pas eu de différence statistiquement significative entre les valeurs obtenues à troisième et à la sixième semaine.
  • Les valeurs maximales d’ouverture buccale n’ont pas montré de différences significatives entre la troisième et sixième semaine.
  • Par rapport au score EVA le groupe de SDN avait tendance à donner de meilleurs résultats que le groupe DDN.

CONCLUSION

La réduction de la douleur, de l’EVA et du PPT, a été significativement plus important chez les patients recevant un traitement SDN pour un MTMD lié au masséter comparé au traitement par DDN.

Aucun effet indésirable n’a été observé concernant la technique de Dry Needling.

 

Article original : Özden MC PhD, Atalay B DDS, MSc, PhD, Özden AV DDS, PhD, Çankaya AB DDS, PhD, Kolay E PhD, Yıldırım S DDS, PhD. Efficacy of dry needling in patients with myofascial temporomandibular disorders related to the masseter muscle. Cranio. 2018 Oct 9:1-7.

NOS PARTENAIRES