Qu’est-ce que l’électrolyse percutanée intra-tissulaire ?

Qu’est-ce que l’électrolyse percutanée intra-tissulaire ?

 

QU’EST-CE QUE C’EST LA TECHNIQUE EPI ?

La technique d’Éléctrolyse Intra-tissulaire Percutanée ou EPI® a été crée par le physiothérapeute Dr Jose Manuel Sánchez Ibáñez avec l’objectif de restaurer les mécanismes de guérison des lésions musculo-squelettiques chroniques comme c’est le cas des tendinopathies, et d’optimiser les mécanismes physiologiques des lésions aiguës des tissus mous musculo-squelettiques comme c’est les cas des lésions myo-aponévrotiques. 

Pour cela, un courant continu biomodulé est appliqué dans le tissu affecté à travers une aiguille, produisant une diminution des cytokines pro-inflammatoires, une diminution de la douleur et une augmentation des cytokines impliquées dans les processus moléculaires et cellulaires de régéneration et cicatrisation des tissus mous. Il est important d’appliquer la technique EPI® sous contrôle échographique pour réaliser le traitment en toute sécurité étant le plus précis possible.

 

MECANISMES D’ACTION

Parmis les effets qui justifient l’application de la technique EPI® nous retrouvons l’augmentation des niveaux de pO² et de pH, des effets anti-inflammatoires par la diminution des cytokines inflammatoires (IL-1β, TNF-α…) et des neurotransmetteurs nociceptifs, des effets antifibrotiques dans le tissu conjonctif, l’augmentation de l’apport sanguin par la stimulation de la revascularisation (VEGF, VEGF-R1), l’activation des cellules phagocytaires dans la zone de lésion et enfin, en favorisant les mécanismes de régénération des tissus mous endommagés en activant les protéines régénératives des tendons et muscles (Ppar-δ, Scx), en plus de la stimulation de la synthèse du collagène de type I.

Les effets bénéfiques de la technique EPI® peuvent être appliqués dans les trois phases du processus de régénération.

Dans la phase inflammatoire, la technique EPI® provoque une optimisation des mécanismes physiologiques par déionisation, ce qui consiste à transformer un liquide tel qu’un hématome ou oedème en état gazeux par un processus appellé éléctrolyse ce qui favorise sa résorption, en diminuant en même temps la concentration de neutrophiles précurseurs de fibroblastes et de cytokines inflammatoires, entraînant ainsi une diminution de la douleur, une augmentation du pH local, une augmentation de l’oxygénation des tissus.

Dans la phase de prolifération et de différenciation cellulaire, la technique EPI® a pour objectif de renforcer cette phase en augmentant l’angiogenèse, la prolifération cellulaire et la chimiotaxie, en favorisant une différenciation cellulaire correcte.

Enfin, la phase de remodelage, où la technique EPI® favorise cette phase en éliminant le tissu fibreux généré par le méchanisme de liquéfaction, par lequel le courant galvanique permet de ramollir et de fragmenter mécaniquement et chimiquement le tissu fibreux.

 

INDICATIONS ET CONTRE-INDICATIONS

La technique EPI® peut être appliquée :

  dans le traitement des tendinopathies, extrasynoviales et intrasynoviales,

  dans les lésions myo-aponévrotiques et lésions ligamentaires, aiguës et chroniques,

  dans les neuropathies par compression,

  dans les lésions synoviales telles que la bursite, ténosynovite, la capsulite ou la synovite,

  dans le traitement des Trigger Points

  et enfin, au niveau préventif dans les tissus présentant une anomalie structurelle provoquée par une lésion antérieure.

Les contre-indications à l’application de la technique EPI® sont :

  les lymphoedèmes,

  tableaux cliniques de bactériémie,

  pathologies de la coagulation,

  psoriasis;

  arthropathies infectieuses,

  patients cancéreux,

  maladie cardiaque,

  matériel d’ostéosynthèse,

  synovite infectieuse,

  ostéoporose sévère;

  fractures ostéochondrales;

  fibromyalgie et dépression ou anxiété.

 

Détail de la formation

 

NOS PARTENAIRES