FORMATION EN PUNCTURE SÈCHE – DRY NEEDLING

FORMATION EN PUNCTURE SÈCHE – DRY NEEDLING

PRINCIPES ET PUBLIC CIBLE

La douleur musculo-squelettique a une prévalence très élevée dans la population active des pays développés ainsi que dans le milieu sportif.

La présence de cette affection a un impact négatif sur la qualité de vie, la perte de productivité, l’incapacité de travail et les coûts de santé ce qui justifie une prise en charge thérapeutique adéquate et précoce, ainsi que la nécessité de mettre en place des mesures préventives.

Parmi les douleurs musculo-squelettiques le Syndrome de Douleur Myofasciale est l’entité la plus fréquente avec une prévalence de 21 à 30% dans la population générale.

Le Syndrome de Douleur Myofasciale se présente comme un ensemble de symptômes sensoriels, moteurs et autonomes provoqués par un ou plusieurs Trigger Points Myofasciaux. Les Trigger Points Myofasciaux sont définis comme des nodules hyperirritables situés dans des bandes tendues qui se trouvent dans des muscles et qui peuvent provoquer une douleur spontanée locale et/ou propagée mais également des troubles moteurs tels que faiblesse, inhibition, restriction de l’amplitude articulaire, déséquilibres musculaires et altération des schémas de recrutement moteur qui peut perturber le mouvement physiologique, le geste et la performance sportive. La puncture sèche (Dry needling) est une technique utilisée pour le traitement de la douleur musculosquelettique et plus particulièrement du Syndrome de Douleur Myofasciale. L’Association Américaine de Physiothérapie (APTA) définit la puncture sèche comme étant «une intervention qui utilise une aiguille filiforme pour pénétrer la peau et stimuler les Trigger Points Myofasciaux, les muscles et les tissus conjonctifs, pour le traitement de la douleur neuro-musculo-squelettique et des troubles du mouvement».
OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES


Objectif général :
Donner aux kinésithérapeutes les connaissances nécessaires pour diagnostiquer et traiter en toute sécurité et avec les mesures d’hygiène et d’asepsie, le Syndrome de douleur Myofasciale avec la technique de puncture sèche. 

Objectifs spécifiques :

  • Connaître et appliquer les règles déontologiques de la puncture sèche
  • Connaître et appliquer les règles d’hygiène et d’asepsie pour la bonne pratique des techniques
  • Connaître et appliquer la procédure correcte pour le diagnostic des Trigger Points Myofasciaux
  • Connaître les indications et les contre-indications des techniques
  • Connaître et savoir éviter les risques et effets adverses
  • Connaître et appliquer l’approche la plus sûre pour chaque muscle et région anatomique
  • Connaître et appliquer les différentes techniques de puncture sèche
  • Connaître les bases scientifiques de la puncture sèche et de la neurostimulation percutanée
  • Connaître les mécanismes neurophysiologiques des techniques
  • Appliquer le raisonnement clinique à la prise en charge du Syndrome de Douleur Myofasciale par puncture sèche

 

 

DÉROULEMENT


7 jours de formation répartis en 3 stages

Stage 1 : 3 jours (21h de formation) 

Stage 2 : 2 jours (15h de formation) 

Stage 3 : 2 jours (14h de formation)

 50h en cours collectifs (théorie et pratique en binôme)

Examen organisé par le Collège de la Masso-kinésithérapie 

Théorie :

  • Définition de la puncture sèche
  • Bases scientifiques et efficacité de la puncture sèche
  • Mécanismes neurophysiologiques de la puncture sèche
  • Indications et contre-indications de la technique de puncture sèche
  • Risques et effets adverses liés à la puncture sèche
  • Règles d’hygiène et d’asepsie
  • Gestion des complications et des réactions indésirables
  • Cadre réglementaire de la puncture sèche

Pratique :

  • Méthodologie à suivre avant, pendant et après la technique de puncture sèche
  • Anatomie palpatoire appliquée à la puncture sèche
  • Repérage des structures anatomiques à risque à éviter
  • Maîtrise et manipulation de l’aiguille
  • Puncture à plat et en pince en fonction du muscle

 

PRÉ-REQUIS
  • Formation Trigger Manuel ou équivalent

 

PARCOURS CONSEILLÉ
  •  Formation longue en Physiothérapie/Kinésithérapie Invasive
DATES ET LIEUX
Paris

Stage 1: du 21 au 23 novembre 2019 

Stage 2: le 13 et 14 février 2020

Stage 3: le 30 avril et 1er mai 2020

Nantes

du 06 au 08 juin 2019

Journée clinique le 13 juillet 2019

Sète 

Stage 1: du 12 au 14 décembre 2019

Stage 2: le 13 et 14 mars 2020 

Stage 3: le 25 au 26 juin 2020

Lyon

du 12 au 14 avril 2019

Journée clinique le 29 juin 2019

Nice

Stage 1: du 17 au 19 janvier 2020

Stage 2: le 19 et 20 mars 2020 

Stage 3: le 18 et 19 Juin 2020

Strasbourg

Stage 1: du 4 au 6 septembre 2019

Stage 2:  le 10 et 11 janvier 2020

Stage 3: le 3 et 4 avril 2020

Bruxelles

Stage 1 : du 23 au 25 janvier 2020

Stage 2: le 9 et 10 avril 2020

Stage 3: le 9 et 10 juillet 2020

 

CONTENU DE LA FORMATION

A l’issue de ce stage, le stagiaire sera capable:

  • De connaître les règles d’hygiène et de bonnes pratique
  • D’identifier et d’évaluer les déficiences du patient par l’intermédiaire du bilan diagnostique kinésithérapique
  • De déterminer une démarche thérapeutique et d’adapter des techniques de rééducation appropriée dans le domaine du traitement des points gâchettes
  • De connaître les dangers et les actions appropriées face aux événements indésirables
  • De transmettre

Liste des muscles abordés lors de ce stage :

TFL – Moyen fessier – Petit fessier – Grand fessier – Droit fémoral – Vaste médial – Vaste latéral – Gastrocnémiens – Soléaire – Tibial antérieur – Long fibulaire – Court fibulaire – Troisième fibulaire Trapèze supérieur – Deltoïde – Infra-épineux – Petit rond – Grand rond – Grand dorsal – Biceps – Triceps – Brachioradial – LERC – CERC – Extenseur commun des doigts – Extenseur ulnaire du carpe – Anconé – Abducteur du pouce.

JOUR 1


 

Matin : Théorie

  • Présentation du cours et réactualisation des principaux concepts vus en formation ”Trigger Manuel”
  • Explications des techniques innovantes dans le traitement du S.D.M.

Cadre réglementaire
Puncture sèche: Technique, indications, contre-indications, complications, mesures de sécurité, règles d’hygiène, procédure et protocole clinique pour les traitements invasifs, conduite à tenir devant une événement indésirable

Après-midi : Pratique

JOUR 2

Matin : Théorie

Après-midi : Pratique

JOUR 3

Matin : Théorie
Après-midi : Pratique
Retour sur les points délicats et règles d’hygiène et de bonnes pratiques
Explication du portfolio et des attentes pour le stage 2
QCM et validation des compétences
Bilan du stage

 

A l’issue de ce stage, le stagiaire sera capable:

  • D’approfondir les règles d’hygiène et de bonnes pratiques
  • De faire un partage et un retour d’expérience sur le séminaire précédent
  • D’identifier et d’évaluer les déficiences du patient par l’intermédiaire du bilan diagnostique kinésithérapique
  • De déterminer une démarche thérapeutique et d’adapter des techniques de rééducation appropriée dans le domaine du traitement des points gâchettes.
  • De connaitre les dangers et les actions appropriées face aux événements indésirables
  • De transmettre

Liste des muscles abordés lors de ce stage :

Supra-épineux – Subscapulaire – Brachial – Coraco-brachial -Rhomboïde – Dentelé antérieur – FRC – Long palmaire – Rond pronateur – Long abducteur du pouce – Court abducteur du pouce -Interosseaux palmaire – Élévateur scapula – SCOM – Longissimus – Masséter – Temporal – Occipito-frontal – Sartorius – Long adducteur – Court adducteur – Grand adducteur – Psoas – Court extenseur des orteils – Abducteur de l’hallux – Interosseux du pied

JOUR 1

Matin : Théorie

  • Présentation de certains cas cliniques des portfolios, de problèmes et de précisions à apporter
  • Mise en pratique


Après-midi : Pratique

JOUR 2



Matin : Théorie

Après-midi : Pratique et Théorie

  • Retour sur les points délicats et règle d’hygiène et de bonnes pratiques
  • QCM et validation des compétences
  • Bilan du stage

A l’issue de ce stage, le stagiaire sera capable :

Liste des muscles abordés lors de ce stage :

Semi-tendineux – Semi-membraneux – Biceps fémoral – Pectiné – Long fléchisseur de l’hallux – Tibial postérieur – Poplité – Carré plantaire – Trapèze inférieur – Trapèze moyen – Grand pectoral – Petit pectoral – Supinateur – Splénius du cou – Semi-épineux du cou – Multifidus – Carré lombes – Piriforme – Scalènes – Multifides et rotateur cervico-thoracique

JOUR 1

Matin : Théorie

  • Présentation de certains cas cliniques des portfolios, de problèmes et de précisions à apporter
  • Mise en pratique

Après-midi : Pratique

JOUR 2

Matin : Théorie

Après-midi : Pratique et Théorie

  • Retour sur les points délicats et règle d’hygiène et de bonnes pratique.
  • QCM et validation des compétences
  • Bilan du stage

Enseignants

 

MÉTHODES ET MOYENS PÉDAGOGIQUES
  • Remise des supports pédagogiques de la formation
  • Explications théoriques avec présentation sur vidéo-projecteur
  • Démonstration et explication des techniques par le formateur
  • Réalisation des techniques en binôme sous la surveillance du formateur
  • Echanges avec les participants et discussions de groupe
  • Réalisation d’un portfolio en puncture sèche selon les consignes du CMK
  • Outils pédagogiques : matériel spécifique à la puncture sèche

 

Modalité d’évaluation et de suivi :
  • Questionnaire d’Evaluation des Pratiques Professionnelles pré-formation (à renseigner et à envoyer 8 jours avant date de formation)
  • Émargements par demi-journée par les stagiaires et le formateur

A l’issue de la formation :

  • Évaluation de la formation par les stagiaires
  • Passage d’un examen de certification organisé par le CMK
  • Questionnaire d’Evaluation des Pratiques Professionnelles post-formation (à renseigner quelques jours après votre formation)

Les stagiaires devront s’inscrire à l’issue de la formation à l’examen organisé par le CMK et ses experts. Cet examen est organisé pour une validation pleine et entière de la capacité à pratiquer le traitement des points gâchettes par Dry Needling.

L’examen se déroulera en 3 étapes :

  • QCM (environ 50 à 60 questions)
  • Examen devant un jury composé de 3 personnes : un membre du CMK qui préside le jury et deux examinateurs experts dans le domaine du Dry Needling. L’examen se déroulera autour d’un cas pratique choisi par le jury ou par tirage au sort, un autre choisi dans le portfolio.
  • Discussion autour du portfolio si nécessaire.

En cas de réussite à l’examen, le CMK délivrera une « Attestation de réussite d’examen de fin de formation en “dry needling” ou “puncture sèche”, qui lui permettra d’effectuer une reconnaissance de spécificité auprès du CNO.

Le coût de l’examen (490€) est intégré au coût de la formation kinesport pour leur être redistribué

HORAIRES
  • Stage 1 : 9h-12h15-13h15-17h
  • Stage 2 : 9h-12h15-13h15-17h30
  • Stage 3 : 9h-12h15-13h15-17h

 

EFFECTIFS
  • Nombre de stagiaires : Minimum 14 – maximum 28

 

INTERVENANTS
  • Les cours seront dirigés et encadrés par des référents nationaux et internationaux en Physiothérapie Invasive

TARIF FRANCE

2400 euros

(tarif incluant 1 journée d’examen de 490€)

dont :

– Acompte : 720 euros 
– Paiement final de 3 X 560 euros  

 

S’inscrire à la formation

TARIF BELGIQUE

1920 euros

(tarif sans la journée d’examen)

dont :

– Acompte : 570 euros 
– Paiement final de 3 X 450 euros  

 

S’inscrire à la formation

NOS PARTENAIRES